texte sur l'engagement écrit par Babette et Véronique

Texte sur l'engagment week end du 28 et 29 mars 2015

Il se peut que au lieu de dessiner on décide d'écrire plutôt que de dessiner. C'est une thératpie qui peut être complémentaire si on bloque sur une situation.

Je la propose à mes patients lorsque je sens qu'ils n'avacent pas assez.Un mot écrit en gros peut être très salvateur.

Lors d'une journée de formation nous avons fait un travail à deux pour voir la différence dessin / écriture

En vrac j'écris :

Je suis à un point de bascule.

J'ai un équilbre à trouver.

Pour l'instant je vis au jour le jour.

J'attends que ça  me tombe du ciel.

Quel sens donner à ma vie ?

Je veux bien m'engager à apporter du beau. Mais comment ?

Je veux bien m'engager à aider l'autre. Mais comment ?

etc.

 

Babette elle a écrit quelque chose de magnifique que l'on reprend à deux pour en arriver à :

Dans les turbulences de la vie, dans les épreuves mais aussi dans les moments de bonheurs et de joie, seuls la lumière et l'Amour m'éclairent et guident mes pas.

Je ferme les yeux, j'ouvre mon coeur, je m'abandonne dans cette confiance en la Vie.

Au plus profond de mon être, au plus proche de mon Ame, je suis à l'écoute de mon guide intérieur 

Dans le flux et le reflux de la vie j'accueille avec gratitude et humilité cette énergie créatrice qui me traverse.

Je m'engage à la restituer.

Je choisi librement, consciemment et généreusement à la mettre au service de l'humanité.....

 

Ce beau texte mériterait qu'on l'encadre....

Je suis prête à m'engager donc je me mets au service de l'énergie créatrice. Je dois me mettre dans l'état d'esprit où ce que je crée ce que je donne ne m'appartient pas. Cela me rendra plus facile l'accès à l'autre. Ce n'est pas moi qui suis critiquée ou au contraire félicitée : je suis simplement au service d'une dimension qui me dépasse. Ainsi, par ce biais j'accepte les bonnes et les mauvaises paroles d'autrui. Cela me rappelle un des quatre accords toltèques de Don Miquel Ruiz : Quoiqu'il arrive, n'en fais pas une affaire personnelle.

Je comprends que l'engagement c'est accepter de se mettre au service de l'autre et même de l'humanité dans le sens plus restrictif de l'humain, c'est également se laisser envahir par la douceur de la confiance, l'accepter telle qu'elle se présente en admirer ses vertus, simplement et naturellement.

En bref : seuls l'amour et la lumière m'éclairent et guident mes pas mais je m'engage à faire avancer l'autre vers moi et ce que je lui apporterai pour l'aider.

C'est cette phase qui me parait la plus délicate : faire comprendre à l'autre, sans prétention aucune, que je peux l'aider.

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×