Le fonctionnement de groupe en psychologie transpersonnelle

travail de troisième année : en groupe

La troisième année va étre consacrée à l'étude d'une problématique de groupe. Qui dit transpersonnel parle en fait d'une histoire collective. Arriver à saisir la problématique commune de l'ensemble des participants. Tout le monde va se sentir concerné par une problématique si et seulement si on arrive à élargir au groupe. Donc arriver à ne pas faire dire Mon ou Je . Les histoires deviennent universelles. La personne n'est pas seule à vivre ce problème : il est partagé par les autres. Elle arrive à prendre du recul et les autres se sentent vitalisés. Ce sont des mémoires collectives que l'on libère. 

Aucun membre du groupe ne doit se sentir séparé, mis à l'écart. Ceci est vrai pour toutes les collectivités. Si l'on veut une UNITE il est important d'unifier le groupe. Le professeur doit également s'inclure dans le groupe. Le sentiment de solidarité va aider chacun à se transformer. il faut trouver le point focal qui va venir lorsque chaque personne du groupe va s'exprimer.

Chacun va sentir résonner en soi le sujet. Chacun devient un symbole.

Donc le travail en transpersonnel est à expérimenter.

Une personne du groupe est désignée pour apprendre à gérer un groupe. L'art thérapeute peut en effet être amené à animer des séances collectives. Pour que cela ne devienne pas un cours d'art plastique, il est très important de superviser avec l'oeil du thérapeute d'e l'enseignement de l'Ecole Plénitude.. 

Tout d'abord savoir donner confiance à l'ensemble du groupe.

Comme on le voit dans mon intervention en maison de retraite, le premier trait peut permettre au groupe de se lancer.

Bien entendu dans une maison de retrate il est difficile de faire déplacer les personnes. Mais avec des adultes (en pleine forme) ou des enfants il faut que cela soit naturel..

Nous voyons ci-dessous deux exemples de dessins effectués de façon différente. 

Dans le premier dessin du rosier, nous changions de place sans arrêt : un peu à gauche, un peu à droite, un peu en haut, un peu en bas, un peu de jaune, un peu de bleu, etc. 

Le rosier :

Le rosier

J'avais beaucoup aimé le travail du rosier. On dessinait, on dansait ensemble. C'était vraiment du transpersonnel. Si il y avait eu une musique cela aurait été "la valse des fleurs" de Tchaïkovsky. Avec légéreté chacune posait sa touche, virvoltait. L'ambiance, comme la musique de la Valse des Fleurs, était légère.Nos âmes étaient à l'unisson.

 

 et les tournesols :

Tournesols

Ce dessin des tournesols a été réalisé dans le cadre d'un stage d'été sur la peinture évolutive avec Sylvie Lamoure et non dans le cadre de la formation de troisième année. Ce travail a été très différent car chaque participant est resté "planté" devant sa tige. Là on voit bien les différences de style, le manque d'harmonie. La musique aurait été une musique dissonante. Seul le travail du ciel a pu atténuer et applanir cette discordance. C'est le seul endroit du dessin où l'on se sent bien. Cela prouve déjà que dans le ciel nos âmes se rejoignaient. Ouf !

Il a fallu apporter une unité, entre les fleurs , entre nos personnalités. Puis pour alléger le sol qui empêchait toute respiration nous avons rajouté une bande papier 

Tournesols finis redim1024

 

En donnant quelque notes de couleur dans le sol on est arrivé à quelque chose de moins lourd. j'associerai ce tableau à la musique de Maurice Ravel le boléro

Tambours, trompettes  et cependant de temps en temps du violon pour respirer comme sur le dessin.

On voit là que le transpersonnel n'est jamais évident. Vivre des moments comme avec le rosier nécessite un long processus de préparation du style "je ne suis pas moi" mais "je suis l'Ame" pour pouvoir se désidentifer du soi et se retrouver l'âme commune au groupe.... Nous sommes tous reliés à l'Ame du monde et ce travail du transpersonnel nous le montre. C'est ce vers quoi nous devons de plus en plus tendre.C'est sortir de notre conception ancienne du monde où tout est "chacun pour soi" pour apprendre à se tourner vers une nouvelle perspective : l'humanité entière. C'est à chaque âme d'oeuvrer pour l'Ame.

 

 

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×